l'IFFCAM est référencé sur le DATA Dock, site accessible à tous les organismes de financement de formation.

 

 

Travaux des Etudiants
travaux videos

 

travaux photos

 

Stages vidéo tout public

 

Traductions

 

 

Facebook

Portrait d'étudiant : Idir

portrait étudiant iffcam idir

Peux tu te présenter :

 

Je m’appelle IDIR Hanifi, j’ai 28 ans

Je suis originaire d’Alger donc un enfant des villes , un petit citadin.

Je suis ingénieur Agronome spécialisé en protection des végétaux, option entomologie agricole à ENSAGRO Alger.

 

Pourquoi une réorientation si radicale ?

J’ai fais de la médiation après l’obtention du diplôme,  on faisait de la vulgarisation des sciences auprès du grand public, l’expérience m’a plu et je suis venue en France pour faire un stage de médiation au palais de le découverte, souhaitant pousser l’expérience plus loin je me suis rendu compte que le support audiovisuel pouvait être un vecteur efficace  de médiation scientifique.

 

C’est comme ça que tu as connu l’IFFCAM ?

Oui , j’étais étonné qu’une telle formation existe j’ai envoyé mon dossier et je suis là…

 

Après un an d’IFFCAM quel est ton bilan à mi parcours ?

Je viens d’un milieu ou je ne connaissais pas les caméras, j’ai appris plein de choses et au delà de ça c’est l’expérience humaine, une nouvelle façon de penser que l’IFFCAM m’a amené ; ce brassage culturel cette rencontre avec des personnes d’horizons, voire de différent pays qui partagent tous le même passion pour la nature, la protection de l’environnement…

 

Sur quoi travailles-tu actuellement?

Je suis en pleine réflexion sur mon film de deuxième année qui porte sur les enfants et l’éducation à l’environnement, la nécessité de sensibiliser les plus jeunes aux enjeux environnementaux et à plus forte raison chez moi en Algérie

 

Que veux tu faire en sortant de l’IFFCAM ?

L’Algérie est un milieu vierge au niveau du documentaire animalier, je vais essayer de ramener ma petite graine pour sensibiliser la société algérienne au milieu dans lequel ils vivent pour les pousser un peu à le protéger. Commencer par des petits projets faute de moyens en espérant grandir et développer des collaborations avec mes collègues Iffcamiens

 

Merci Idir